L’inventaire de 2014

Inventaire 2014 des vergers et cerisiers d’Itsasu – Association Xapata –

Un travail d’inventaire des cerisiers a été réalisé cet été par Patxi Iriart, sur le territoire de la commune d’Itxassou. Deux inventaires avaient été précédemment réalisés : en 1983 par Mr Halty dans le cadre d’un Programme de Développement Concerté, et en 1994 par une élève du lycée d’Hasparren. Dans les 2 cas cependant, le travail de terrain n’avait porté que sur 40 exploitations agricoles.

,

Au préalable au travail de terrain, la liste des personnes à enquêter a d’abord été défini. Il s’agissait des exploitants agricoles, des adhérents (actuels et passé) de l’association Xapata et des particuliers connus pour posséder au moins 10 cerisiers.

Au total, ce sont 85 producteurs qui ont acceptés de répondre aux questions de Patxi, et le plus souvent, de l’accompagner sur le terrain pour découvrir arbres et vergers. En plus des informations de base (identité, adresse et activité professionnelle), l’enquête portait sur :

  • le nombre d’arbres par variété, par porte greffe, par tranche d’âge, par type de plantations (bordure ou alignement);

  • la récolte et son type de valorisation (potentiel de récolte, quantités effectivement récoltées, vente en frais ou transformation …);

  • les soins aux arbres et la (ou les) personne(s) s’en occupant plus spécifiquement;

  • les perspectives (renouvellement, plantation…).

Le relevé des coordonnées GPS de chaque plantation a permis de créer une carte de situation de celles ci sur un fond IGN. Elle servira de base pour la création de cartes thématiques, par exemple les plantations de moins de 20 ans ou les plantations sur un type de porte greffe spécifique.

R-partition par -ge_html_m14509f57

vari-tes locales et autres

Vari-t-s et p.greffe

merisiers nanisants

Les données concernant la composition du verger indiquent qu’il y a aujourd’hui 3810 cerisiers au total, dont 1568 greffés sur merisiers et 2207 greffés sur nanisant, essentiellement Maxma 14.

Les 3 principales variétés locales sont très présentes :

  • Peloa représente 29% des arbres et se trouve sur les 2 type de porte-greffe en quantité analogue;

  • Xapata représente 26% des arbres, essentiellement des merisiers;

  • Betxa représente 24% des arbres essentiellement des nanisants;

  • Les autres variétés représentent 21%, su rles 2 type de porte greffe de manière analogue également.

En 2014, 11,5 tonnes ont été récoltées. Le potentiel est évidemment plus important, mais une grande partie de ce qui est produit ne peut pas être récolté : hauteur des arbres, pentes, difficultés d’accès, dangerosité … L’hypothèse de 10 kilos « récoltable » par arbre présent, soit un potentiel actuel de 38 tonnes, semble raisonnable.

La plupart des personnes rencontrées souhaitent assurer le renouvellement de leur verger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


trois − 2 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>